Voeux 2017

 

Vœux 2017

Voici une nouvelle Année qui commence donc l'occasion de vous souhaiter un Millésime 2017 exceptionnel pour vous et tous vos proches.

2016 s’achève avec un Millésime qui restera dans l’Histoire : Millésime historiquement petit en quantité du fait du gel, de la grêle, des maladies ayant touché toute la Bourgogne mais grandiose en qualité. Il semblerait que depuis quelques années, nous ne puissions tout avoir. La Bourgogne, ce n’est que 0.5% de la production Mondiale et 3% de la production française. Alors on dit de la Bourgogne qu’elle devient élitiste avec ses vins rares mais comment faire quand, sur certaines parcelles, nous avons des pertes de 80-90%. Nous pouvons vous assurer que nous aimerions satisfaire tous nos clients tout en maintenant les prix mais afin de garder aussi notre Patrimoine, il y a une réalité économique qui est là.

A vous, nos lecteurs, que cette année vous amène en Bourgogne pour découvrir ou redécouvrir notre beau patrimoine, nos climats classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Notre Association, comme la Bourgogne, regroupe d'ailleurs une mosaïque de personnalités : 39 Femmes uniques, de Chablis à Macon, qui œuvrent au quotidien pour éduquer, transmettre nos valeurs, notre patrimoine et qui communiquent, échangent, se soutiennent au sein de l'Association Femmes et Vins de Bourgogne. L'union fait la force ! Et oui 39 depuis décembre avec l’arrivée de Ludivine Griveau des Hospices de Beaune et nous sommes fières de l’avoir avec nous. C'est une autre image de la Bourgogne que nous voulons exprimer, une image féminine, mais non féministe, qui se veut éducative, car la Femme reste l'actrice essentielle dans ce rôle de l'éducation aux vins et à notre culture envers les générations futures. Nous le faisons depuis 16 ans maintenant et nous voulons maintenir et développer ce rôle dans les années à venir.

En tant que Présidente depuis 2008, et au nom de toutes, je vous souhaite une excellente Année 2017. Que cette année soit festive, source de rencontres riches et constructives, une année pleine d'Espérance, d'Amour, de Joie et surtout de Plaisir car c'est notre quotidien, faire que nos vins vous accompagnent chaque jour et dans tous les moments importants de votre vie.

 

Virginie TAUPENOT
Présidente de Femmes et Vins de Bourgogne

Le beau temps

J'ai passé mon après midi à sentir des fûts...

Ca y est, nous entonnons enfin ce millésime 2016 qui nous aura donné quelques frayeurs.

Mais le gel et la grêle de ce printemps qui ont malheureusement touchés plus d'une d'entre nous, l'été mitigé, le superbe mois de septembre que nous avons eu, a permis au raisin d'arriver à pleine maturité dans les meilleures conditions.

Les vendanges ont donc été belles. Les cuves n'ont été que rarement remplies, mais quelle qualité! 

Un peu de patience maintenant... Laissons à ce nouveau millésime le temps de l'élevage.

Maintenant que tout est entonné, je vais pouvoir souffler un peu...

Ah non ! J'oubliais, il faut que je prépare des décorations, que j'organise des dégustations culinaires, que je participe aux trois prochaines réunions déjà prévues cette semaine...

Mais pourquoi ?, me direz-vous.

Tout simplement pour la Saint vincent tournante 2017 qui aura lieu dans notre si beau village de Mercurey!

Alors en attendant de pourvoir déguster le millésime 2016, venez nous rejoindre les 28 et 29 janvier prochain fêter le Saint patron des vignerons, joignez-vous aux défilés et aux dégustations.

Fêtons ensemble la Saint Vincent Tournante Mercurey 2017!

A très bientôt

Martine Protheau

Le gel 2016

La gelée noire... et la grêle blanche

13 avril 2016 : violent orage de grêle dans le Maconnais... 1 500 hectares touchés avec des dégâts annoncés entre 60 et 95 % de perte de récolte... Pas inédit, malheureusement mais dramatique pour beaucoup d'exploitations...


27 avril 2016 : gelée dramatique « Après trois semaines passées, le constat est hélas facile à faire et extrêmement brutal : Oui... ! Le gel du mercredi 27 avril au matin est d'une ampleur inédite sur l'ensemble du vignoble de la Bourgogne, aucun des filles de notre Association de Chablis au Mâconnais n'a été épargnée ! La pluie de la veille ayant accentuée la gelée et des parcelles qui n'avaient jamais été touchées, de mémoire de viticulteurs, l'ont été cette année. On remonte à 1981 pour de telles gelées. 54 % du vignoble bourguignon, soit 15 797 ha, sont touchés entre 0 et 30 % ; 23 %, soit 6 669 ha, entre 30 et 70 % ; 23 %, soit 6 784 ha, à plus de 70 %. Dans les vignes les plus touchées, la reprise de la végétation est très lente et il est difficile aujourd'hui d'imaginer quel sera l'impact du gel sur la quantité de récolte mais en allant plus précisément dans chaque parcelle de vigne et au regard du différentiel de pousse, l'évaluation des dégâts va permettre à chacun d'estimer les pertes subies. D'autres défis nous attendent maintenant : Il faudra bien gérer chaque cep de vigne dont le comportement sera très différent selon qu'il ait été gelé ou pas et nous devons anticiper le fait que les vendanges seront étalées dans le temps et se feront certainement en plusieurs fois. »

 

13 et 27 mai 2016 : violent orage de grêle dans l'Yonne