Les gelées de Chablis

«  Dans le vignoble de Chablis, des températures de -6°C ont pu être enregistrées dans la nuit de lundi 16  à mardi 17 avril dernier. Il faisait déjà -1°C à 23 heures !

La nuit promettait d'être mouvementée.

Dans les Grands Crus et Premiers Crus, nous avons mis en route les systèmes de protection contre le gel : Bougies ou aspersion selon les parcelles :

Le principe des bougies : une fois allumées, elles permettent de réchauffer l'atmosphère, de faire remonter en positif la température de la vigne et donc d'éviter aux bourgeons (toujours très sensibles à cette période) de geler. Les bougies seront éteintes dès que les températures redeviennent positives (seulement bien après le lever du soleil).

Le principe de l'aspersion : consiste à arroser l'ensemble de la vigne (ce qui nécessite d'avoir une alimentation importante en eau : la rivière Le Serein ou le Lac de Beine). Les bourgeons vont alors se trouver emprisonnés dans un cocon de glace. Cette réaction dite exothermique produit de la chaleur et protège ainsi le bourgeon des gelées ; l'aspersion sera arrêtée seulement lorsque l'ensemble de la glace aura fondu.

Les protections se sont avérées efficaces. Et les parcelles non protégées ont subi des dégâts à hauteur de 15 à 20 %. »

DSC04367 petite                DSC04278petite

 

Nathalie FEVRE