Bonne année 2022

Bonne Année 2022 !

Ces 2 dernières années ont été vraiment difficiles et les confinements successifs ont bouleversé nos vies, tant professionnelles que personnelles.
2022 arrive avec son élan d’espoir et de positivité.
Et j’espère tout simplement que, même si le chemin semble encore un peu long, cette année 2022 verra enfin la sortie du tunnel.
En attendant, Sachons rester soudés et unis, tout en restant prudents.

Buvez, Buvons à toutes les occasions de boire en 2022 et sachez, sachons profiter de tous les moments de joie et de partage, tellement précieux, maintenant que nous en connaissons tous l’importance.
Nous essaierons de vous réserver de belles surprises pour 2022 et nous avons hâte de pouvoir vous y inviter avec nous. Car les Femmes (et Vins) de Bourgogne sauront, encore et comme toujours, partager leur passion avec vous et vous faire découvrir leurs beaux flacons chargés d’émotion...

 


Vraiment très sincèrement, je vous souhaite, ainsi qu’à ceux qui vous sont chers, tout ce que vous pouvez souhaiter qu'on vous souhaite, mais en mieux


Santé et Vive 2022 !
Nathalie Fèvre

1

Mais quel millésime!

Incroyable, inimaginable, invraisemblable voir impensable sont les qualificatifs les mieux appropriés à la définition de l’année viticole 2021.

Qui aurait pu imaginer en début d’année de telles conditions climatiques ? Conditions climatiques qui ont pesé lourdement sur le développement de la vigne tout au long de son cycle et sur la récolte finale.

Lire la suite...

1

Assemblée Générale 2021

 Nous étions toutes très heureuses de nous retrouver le jeudi 15 juillet pour notre assemblée générale au Domaine La Pascerette des Vignes à Sologny.

Nous remercions infiniment Céline Robergeot-Cienki pour son accueil et Terroirs de Saône et Loire pour la découverte de leurs produits régionaux.

Lire la suite...

1

« Belle et cruelle »

La nature est belle. Elle sait également être cruelle et dans tous les cas, c’est elle qui a le dernier mot. La Bourgogne et plus globalement le vignoble français dans sa quasi-totalité, viennent de se voir rappeler cette évidence avec la plus grande des fermetés sous la forme de trois nuits de gel d’une intensité historique. Les pertes sont impossibles à ce jour (début mai) à évaluer avec certitude et beaucoup affirment même que l’étendue exacte des dégâts ne sera véritablement connue qu’au moment des vendanges. Ce n’est probablement pas satisfaisant pour les journalistes pressés que nous sommes mais c’est pourtant frappé sous le sceau du bon sens.

Lire la suite...

1

2020

2020 s’est montré compliqué pour nous tous. Cela devait être une année spéciale, le 20ieme anniversaire de Femmes et Vins de Bourgogne. Enfin je peux commencer de circuler afin de visiter mes amis vignerons. Je viens de rentrer de Chablis où j’ai pu déguster avec Isabelle, Lucie, Nathalie, Athénaïs et Gaëlle, Nathalie et Julie, et Eleni, entre autres.

Lire la suite...

1