Notre pièce d'Auxey Duresses 1er Cru les Duresses 2018

 

 

Après l’acquisition aux enchères aux Hospices de Beaune en 2018 de la pièce Auxey Duresses 1er cru les Duresses 2018 Cuvée Boillot par Femmes et Vins de Bourgogne, voici le fruit de l’élevage réalisé par Ludivine Griveau en tandem avec la Maison Pierre Mayeul.

288 bouteilles qui seront à destination “caritative”. À suivre...

Exception'Elles: les 10 ans!

Chers Amis de la Bourgogne,

 

Le conseil d'Administration des Grands Jours de Bourgogne ayant ce matin même décidé d'annuler l'événement "Grands Jours de Bourgogne 2020" prévu du 9 au 13 mars 2020 (du fait du développement de l'épidémie de Covid-19)  nous vous annonçons, le coeur gros, que la dégustation Femmes et Vins de Bourgogne du 11 mars est également annulée.

 

Nous sommes vraiment désolées et espérons sincèrement avoir prochainement l'occasion de vous rencontrer et vous faire déguster nos vins.

 

Cordialement

Femmes et Vins de Bourgogne

 

 

 

 

MILLESIME 2019

MILLESIME 2019 : De jolis vins blancs et rouges en très faible quantité

  Les vignes ont froid début avril et sont sensibilisées par les gelées malgré le développement des protections anti-gel.

 Mai et juin connaissent de très grands écarts de températures avec une période froide, la première quinzaine de juin ; période pendant laquelle la vigne est en pleine floraison, ce qui a pour effet de provoquer une très forte coulure de la fleur particulièrement sur Chardonnay.

 Juillet et août sont chauds et très secs, la véraison s’enclenche mi-août.

Avec un manque important d’eau, les raisins grossissent peu (déficit en eau mesuré entre le 1er janvier et fin juillet : - 114 mm).

 A la faveur de conditions climatiques exceptionnelles, les dates de vendanges sont avancées d’une dizaine de jours pour commencer vers le 7-8 septembre au lieu du 17-18 (dates estimées à fin de floraison).

 2019 est un millésime marqué par une faible production avec des raisins exceptionnellement sains, à maturité et un équilibre sucres / acidité parfait.

 

Nadine Gublin

 

Musicienne, comédienne, épicurienne…

Musicienne, comédienne, épicurienne… j’aime la découverte, les rencontres, et le travail bien fait ! 

Voici 3 des nombreuses qualités que j’ai pu apprécier dès mon arrivée dans cette magnifique région : l’entraide, l’amitié et l’hospitalité bourguignonne !

Preuve en est, j’ai été rapidement accueillie dans la chaleureuse et conviviale Confrérie de Saint-Denis et quelques temps plus tard, je participais au superbe jury féminin du concours des « Féminalises ». 

La Bourgogne, le vin, la musique… des passions qui se conjuguent dans ma vie au féminin… 

Simone Veil disait : " Ma revendication en tant que femme, c’est que ma différence soit prise en compte, que je ne sois pas contrainte de m’adapter au modèle masculin " . 

Lorsque je repense à ma découverte du vin… le plaisir de saisir le verre, la robe laissant apparaître un blanc « solaire » ou un rouge « rubis », puis la sensation intime du liquide qui se transformait lentement dans mon palais et cette légère chaleur qui m’envahissait, cette merveilleuse libération incontrôlable de tout mon corps ; je ne peux m’empêcher de faire le lien vers mon premier contact avec le violoncelle, les mêmes sensations inconnues jusqu’à ce jour, m’étaient révélées en quelques secondes. Ma vie était à réaliser. Je suis penchée des heures par jour sur mon instrument dans le labeur de l’exigence artistique à l’égale du travail de la vigne. Le labeur pour la beauté à l’état pur.

Oserais-je dire que le vin est pour moi un compagnon nécessaire à mes réflexions et à mes rêves ! Oui sûrement et peut-être comme mon cher J. Brahms sur son lit de mort, je me ferai apporter un verre de vin blanc et l’ayant bu je dirai... « ça c’est bon ! » ce furent ses dernières paroles…

N’oublions pas aussi, que Marie Jaëll, grande compositrice et amie de F. Liszt, savait apprécier nos vins de Bourgogne ! 

C’est grâce à notre passion, ou tout « simplement » grâce à la beauté de la vie, que nous avons envie de faire découvrir les talents féminins, le travail des femmes et leur esprit de réflexion qui leur est propre. 

 

Avançons, explorons ensemble, sans jamais entraver ce qui caractérise l’homme et la femme, et cela dans un même but : vivre passionnément… un peu, beaucoup, à la folie !

 

Mona Lou Parmentier

https://www.facebook.com/ensemble.tamaris